• Les bases du Karaté

    Auteur : N. Munk

    [arts martiaux] [sport] [gratuit] [inedit]

    Que l'on soit débutant ou que l'on reprenne le Karaté après une longue période, il est souvent utile d'avoir sous la main un résumé des positions, blocages et coups les plus courants. Ce livre illustré de 40 pages vous permettra de découvrir ou de comprendre la plus grande partie des positions, blocages, coups de poing et coups de pieds utilisés dans le Karaté Shotokan. Un livre bien utile pour tous les pratiquants d'arts martiaux.

    Votre lien pour télécharger ce PDF gratuit :

    ⟩⟩ Les bases du Karaté

    Recevez demain ce livre par LA POSTE :

    ⟩⟩ Commander le livre Les bases du Karaté [ livraison gratuite ]


Mots-clés :   apprendre le karaté  cours de karaté  termes du karaté shotokan  


Quelques lignes extraites de ce pdf gratuit :  BASES DU KARATE SHOTOKAN Saluts, positions, gardes, blocages, coups de poing, coups de pieds N.M © 2021 Ce livre est destiné а tous les pratiquants notamment les débutants mais aussi а tous ceux qui souhaitent reprendre le Karaté après plusieurs années sans pratiquer. Vous y trouverez un présentation du Maitre fondateur Gichin Funakoshi, les saluts, les principales positions et gardes et les principaux blocages, coups de poings et coups de pieds. Maоtre Funakoshi Gichin Funakoshi est né le 10 novembre 1868 а Yamakawa, Shuri, préfecture d'Okinawa (оles Ryukyu, Japon), et décédé en 1957. Il est considéré comme le père du Karaté-Do. Gichin Funakoshi est un garçon peu robuste dans son enfance, et c'est а l'âge de 11 ans que ses parents lui font étudier le Shuri-te. Il apprend alors les aspects spirituels et techniques du Karaté. Il a la chance d'être formé par les deux plus grands maоtres de l'époque : Itosu et Azato. A 21 ans, il obtient son premier poste d'instituteur adjoint dans une école primaire. Ce qui lui laisse du temps pour pratiquer le Karaté. C'est а partir de l'âge de 53 ans qu'il fait connaоtre sa passion. Il travaille comme gardien de dortoir et commence alors а donner ses premiers cours. C'est vers 1930 que Gichin Funakoshi se met а utiliser l'idéogramme "KARA" signifiant "vide", aux dépends de celui, de prononciation identique "To" désignant la Chine. La raison évidente en était la montée du nationalisme au Japon. Il lui ajoutera le suffixe "DO". Ainsi naquit le Karaté-do, "la voie de la main vide", qui remplace le To-de, "la main de chine". En 1935, les élèves de Maоtre Funakoshi lui construisent un Dojo appelé Shotokan. Cela signifie "la maison de la Pinède". Gichin Funakoshi était écrivain, il signait ses oeuvres sous le pseudonyme de "Shoto", car il aimait а se retirer dans une Pinède pour y chercher l'inspiration... C'est ainsi qu'est née l'école Shotokan. De son école sortiront de célèbres maоtres : Nakayama, Kase, Shirai, Ochi, Nishiyama, Kanazawa, Nagamine, Takagi, Yoshida, Obata, Noguchi et Otsuka. Gichin Funakoshi décède le 26 avril 1957, а l'âge de 89 ans. Rituels du Salut : « Rei » Le Dojo est un lieu que l’on se doit de respecter. Le salut est l'expression du respect vis а vis du fondateur, des lieux, des enseignants et des partenaires [ . . . ]

Prix : GRATUIT

Format[s] :

PDF | LIVRE (livré par Amazon)

Vous aimerez aussi :