Mots-clés :   réussite  millionnaire  


Quelques lignes extraites de ce pdf gratuit : Osez la différence 1Quel est le secretdes hommes а succès ? Lorsque j'étais jeune (je vous signale que je le suis encore, car je n'ai que 42 ans et а la vérité je me sens beaucoup plus jeune que lorsque j'avais vingt ans de moins car alors je ne possédais pas encore le secret mystérieux du succès), lorsque j'étais jeune donc, il m'arrivait souvent d'aller а l'aéroport... A la vérité, j'y allais au moins une dizaine de fois par semaine... Hélas ce n'était pas pour prendre l'avion vers des destinations chaque fois nouvelles... C'était tout simplement pour accompagner des gens : je conduisais un taxi ! Eh oui, pour payer le coût de mes études, (ma famille n'était guère fortunée) j'occupais presque tous mes temps libres а conduire des gens а l'aéroport... Osez la différence Les uns voyageaient pour affaires vers les grandes capitales du monde, les autres prenaient des vacances... Souvent je reprenais les clients que j'avais déposés quelques jours (ou quelques semaines) auparavant... Plus bronzés ou plus riches... Je ne sais pas qui a dit que l'argent ne fait pas le bonheur. (Je dois cependant vous dire que j'ai ma petite idée lа-dessus : а mon humble avis - et vous n'êtes nullement tenu de le partager - il s'agit soit de quelqu'un qui n'a jamais "gagné un rond" mais qui aurait bien aimé le faire, ou de quelqu'un (et je penche plutôt de ce côté-lа) qui était très riche, mais plutôt égoпste et ne voulait pas vendre la mèche.) Quoi qu'il en soit, il ne m'a guère fallu de temps - au plus quelques centaines de passagers - pour me rendre compte de quel côté mon coeur penchait. On dit que dans la vie il faut savoir ce que l'on veut. Eh bien ce que je voulais était bien simple : c'était de cesser un jour (pas seulement un jour mais tout le reste de ma vie) de conduire les gens а l'aéroport et d'être celui qui se faisait conduire ! Simple n'est-ce pas ? Je suis sûr que vous en conviendrez... Seulement voilа. Comment faire ? La modestie de ma naissance (mon absence de contacts et d'argent) ne m'interdisait-elle pas de pouvoir un jour réaliser mon rêve qui était de faire ce qui me plaisait : et d'être payé pour le faire : de préférence plutôt bien que mal ? Mon rêve, je vous le donne en mille, c'était de travailler dans une grande agence de publicité sur Madison Avenue а New York où l'on retrouve la plupart des grandes agences des U.S.A., et, partant, du monde entier.. [ . . . ]

Prix : GRATUIT

Format[s] :

PDF | EPUB

Vous aimerez aussi :