Mots-clés :   atari  sega  nintendo  jeu vidéo  80s  


Quelques lignes extraites de ce pdf gratuit : PREMI'RE PARTIELE RAZ DE MAREECHAPITRE 1SPACE INVADERSL'INVRAISEMBLABLEITINERAIRE D'UNARTISTE DU JEUIl y a du ciel dans les diabolos, des reflets bleus dansles Ray Ban et de l'insouciance dans les taches de rous-seur des Hollandaises attablées aux terrasses. Paris cré-pite sous les rayons de l'astre qui aime а pigmenter lespeaux. La mousse dégouline du col des bocks, sur l'avenue des promotions, du faste et des décorations. Auxfenêtres comme sur les bordures, joufflus et maigrelettess'entassent, se pressent et s'époumonent. Certains qui-dams, animés d'un frêle espoir, scandent « vas-y Ber-nard! vas-y Hinault! » tandis que d'autres, plus sûrs deleur fait, hissent les couleurs du maillot jaune Joop Zoe-temelk. Hardi champion ! En ce 21 juillet, les coureursfont fi des gerçures, des picotements et brûlures. Lafièvre ardente gagne les supporters amassés sur le par-cours et les piaillements humains couvrent les klaxonsrageurs.Seul dans la foule, dérive un homme-bouée filiforme,cousin du gekko lunaire, marquis décadent et plastronnéIl y a du d'Artagnan et de l'améthyste rare dans cettabsence maladive, étoile abandonnée sur le parvis d'unsombre été. Tristesse ou désillusion, dans sa démarcheémane de l'« а quoi bon?... » А quoi bon lutter encorelorsque l'on a frôlé la Voie Lactée, flirté avec le firma-ment, pour mieux retomber dans l'anonymat transparentcelui de Chateaubriand, d'Eleanor Rigby, des autistes etdes monastiques.Pareille а un malin sismographe, l'histoire de ce répli-25quant aux allures de Mozart romanesque vibre en sinu-soпdes aiguлs. Matin câlin, soirées transies, gloires simu-lées, acclamations assourdissantes et voyage clandestinen métro forment un quotidien sordide, sous des dehorsmagnifiques. Le fin cordon qui alimente le vital d'unepulsion motrice s'amenuise et se débilite.Il s'appelle Philippe et c'est un chanteur qui monteQuelques jours plus tôt, ce maigre dandy aux vers audacieux s'est produit sur Europe 1 devant un parterre dlycéens. Intellectuels boutonneux, filles de famille enru-bannées, babas-cool fleurant le henné, surfeuses bronzées, mâchonneuses de bubble-gum avec la moue pleinede sous-entendus, toute la panoplie de la génération« couleur menthe а l'eau » était lа. А la fin de la presta-tion, certains ont accouru pour quémander un auto-graphe. Il s'est empressé de signer cartes postales,cahiers et cartables [ . . . ]

Prix : GRATUIT

Format[s] :

PDF | EPUB

Vous aimerez aussi :